être un bon commercial équipes commerciales habitudes commerciales commerciaux compétences commerciales

Pour être un bon commercial, cela commence dès le matin. Avoir une bonne routine matinale influence l’efficacité et la productivité. Dans le but d’accompagner les leads et les transformer en clients, le commercial doit être spontané, réactif et sincère. Les commerciaux ayant ces caractéristiques vont permettre le développement de votre entreprise.

Mais, quelles sont les bonnes habitudes pour un commercial ?

Quel état d’esprit, également connu sous le nom de mindset, faut-il adopter ?

Être un bon commercial grâce à ces habitudes matinales

Adopter la posture commerciale

Une nouvelle journée est synonyme de nouveaux objectifs. Vos équipes commerciales ont la possibilité d’atteindre tous les objectifs et mettre en place des pratiques commerciales innovantes. Cependant, la réussite de ces approches est uniquement possible si vos collaborateurs ont le bon état d’esprit.

Durant les heures de travail, un bon commercial a le pouvoir de faire évoluer un business. Même s’il s’agit d’une petite action, elle doit être en lien avec les objectifs commerciaux.

Pour être un bon commercial, adoptez une pratique matinale qui va vous permettre de vous centrer et de faire le plein d’énergie : pratique sportive, méditation, yoga, journaling… Adaptez cette activité à votre personnalité et à vos préférences. L’idée est de trouver la chose qui vous convient pour recharger les énergies.

Suivre les évolutions pour être un bon commercial

Avant de commencer la journée, un bon commercial fait le point sur les évènements passés :

  • Réception d’emails
  • Vérification des outils de suivi afin de contrôler les leads
  • Réponses à tous les prospects

Afin de garantir une bonne organisation en interne, ayez des habitudes matinales. Faites une ronde commerciale des éléments déjà mis place :

  • Suivi d’emails en vérifiant les avancées des campagnes de prospection (peut se faire avec Mailchimp, Sending blue ou Mailerlite)
  • Vérification des appels manqués
  • Remplissage de votre outil CRM avec toutes les informations récoltées et les actions que vous avez mis en place. Tous les commerciaux ont ainsi accès à toutes les informations par prospects.
  • Collaboration en interne : un bon commercial prend connaissance de toutes les avancées des collaborateurs et des équipes. Votre département commercial est souvent lié au marketing ou au service après-vente (Trello, Skype, Slack, Notion).
  • Gestion des tâches : faire un point sur les campagnes en cours, les tâches à effectuer en priorisant, les appels de la journée en ajoutant des rappels pour chacun d’entre eux.

être un bon commercial équipes commerciales habitudes commerciales commerciaux compétences commerciales agence commerciale

Avoir une organisation optimale et stratégique

D’après les chiffres Salesforce, 33% des commerciaux se concentrent vraiment sur la vente et sur les leads. Il faut donc trouver la bonne organisation pour prendre soin de vos leads et communiquer les bonnes informations.

À noter : la fidélisation client coute moins chère que l’acquisition et la prospection commerciale.

Pour ce faire, être un bon commercial demande de la rigueur et de l’organisation.

De plus, considérez la disponibilité de vos prospects. Ils ne sont pas tous joignables à la même heure. Imaginez une stratégie gagnant-gagnant.

Enfin, les équipes commerciales doivent garder une tranche horaire pour les tâches administratives du commercial : 

  • Remplir le CRM
  • Faire le point sur les différents contacts et les différents contrats en cours
  • Envisager les imprévus  afin d’améliorer votre quotidien

Apprendre à relativiser

Être un bon commercial demande de la constance et de la rigueur. Ne baissez pas les bras si vous obtenez une réponse négative, même s’il s’agit du premier email que vous ouvrez de la journée.

Gérez votre stress et gardez les énergies positives. En tant que commercial, vous ne contrôlez pas le travail de vos concurrents ni les réactions de vos potentiels clients.

Apprenez à faire face à cette pression professionnelle. Quelle que soit la situation, mettez toujours votre cible et la communication au coeur de toutes vos actions commerciales.

Faire des pauses

En tant que commercial, organisez vos journées avec des pauses. Aller à la machine à café peut être réellement bénéfique pour votre productivité. Ce temps vous permet de prendre du recul sur vos tâches commerciales et débloquer certaines situations.

Il existe plusieurs méthodes de productivité. Le ratio 52 / 17 minutes est l’un des plus connus.

Au-delà de pouvoir prendre le temps de réfléchir, ces pauses vous donnent la possibilité de discuter de certaines thématiques avec vos collègues et peut-être trouver une solution commerciale adaptée.

Être un bon commercial demande de  la patience et de l’organisation. Restez positifs et appliquez la stratégie commerciale en accord avec votre cible et vos objectifs professionnels. Afin de vous aider dans le développement commercial de votre business, contactez l’équipe Abistart. Grâce à leur expertise, accédez à une approche personnalisée et sur mesure.

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *